Fidélité

22 avr

C’est dans un désir profondément égoïste que nous devons rester fidèles à notre partenaire.

L’infidélité mène au mensonge, au désintérêt de celui ou celle qui partage notre quotidien, à l’égoïsme. Si la culpabilité de l’infidélité est un héritage culturel tyrannique , il n’en demeure pas moins que notre être spirituel mérite une attitude digne envers nous-même et envers ceux qui placent leur espoir et leur confiance en nous.

Seuls les couples libéraux en seront exemptés. Dans un accord mutuel, chacun aura le droit moral de vivre des expériences personnelles mais sans cela, l’infidélité condamne à la vilenie, au vulgaire.

Je crois que je me dois à moi-même de viser une sorte de sagesse qui me permettra d’élever mon âme, ne serait-ce qu’un petit peu.

Les commentaires sont fermés.

Les Chroniques d'Ahrun |
Des vers et des pas mûrs |
CAROLE BERGH |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lapartitiondecéldesol
| Maman, qu'est-ce que t...
| Jardin poétique