L’absence

19 août

Quel black-out! Plus rien, aucun signe de vie, tu me mets face a un gouffre de silence.

Aussi désagréable soit-il, il est pourtant le reflet de la réalité. Les réseaux sociaux sont un leurre, on s’imagine partager une parcelle de réalité alors qu’au fond, on ne sait rien, on ne donne rien. Cela n’existe pas.

Vivre sans savoir que tu es en vie…Cazzo!

Je me réfugie dans les statistiques, peu de probabilités qu’il t’arrive malheur. Tu es jeune, en bonne santé, tu fais attention à toi, alors j’éspère que tu te portes bien. Espoir et doute, les 2 faces d’une même médaille.

 

Nos échanges me manquent, bonne nuit.

Je pense à toi.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Les Chroniques d'Ahrun |
Des vers et des pas mûrs |
CAROLE BERGH |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lapartitiondecéldesol
| Maman, qu'est-ce que t...
| Jardin poétique